Quelques prières

 

Les Prières

Ode à Namur

Namur, belle princesse à la traîne d’argent,
Au manteau somptueux, à la fière couronne,
Ton fleuve a des reflets de satin miroitant
Et dans ses plis légers, mon rêve s’abandonne...
Pour le regard suivant les proches horizons,
Le sommet des rochers te forme un diadème 
Et les coteaux feuillus, au rythme des saisons
Te drapent de beauté, te parent sans problème.
Les bosquets et les parcs sont de riches colliers,
De bois sombre l’hiver, en perles d’émeraude 
Quand le printemps timide effleure les halliers
Où l’oiseau revenu cherche déjà maraude.
Mais je n'ai pas de mots pour chanter tes splendeurs
Lorsque l’été s’épanouit sur tes collines
Ou que l’automne hésite entre tant de couleurs
De Malonne à Wépion, de Saint-Marc à Salzinnes.
Joyau mosan, Namur au passé glorieux,
Fais que dans l’avenir ton doux charme perdure
Afin que ton accueil rende mon cœur heureux
De vivre à tes abords, entre ville et nature.

×