Organisation des paroisses

 

Organisation de nos paroisses selon l'ancien régime

Stree lez huy eglise saint nicolas

Quand un catholique doit préciser son origine ou sa résidence, il doit indiquer toujours et seulement sa paroisse et le diocèse de celle-ci.

La paroisse constitue le premier cadre de vie. "On entend par paroisse une église dans laquelle le peuple d'une contrée limitée anciennement est obligé de s'assembler les dimanches et fêtes pour y entendre la messe, participer à la célébration de l'office divin et pour y recevoir les instructions concernant les devoirs de chrétien." (Traité du gouvernement spirituel et temporel des paroisses, 1769)

La paroisse est donc la cellule de base de l'administration écclésiastique.
Elle correspond à la fois à une circonscription territoriale et à une communauté d'habitants ou "paroissiens" confiés à un curé.

Les dimensions d'une paroisse sont très variables. Une ville est généralement (pas toujours) divisée en plusieurs paroisses. Mais un village ne forme pas nécessairement une paroisse ; celle-ci peut regrouper plusieurs villages ou hameaux.

Le curé en est le chef spirituel. Le casuel (offrande à l'occasion de certaines cérémonies, et versée au coup par coup ou au cas par cas).

Mais le curé n'est pas seulement un pasteur, il représente en quelque sorte le pouvoir dont il fait connaître les décisions. Il se trouve dans une position clé d'intermédiaire entre les autorités religieuses et la population. Le curé doit aussi tenir les registres paroissiaux.

L'administration temporelle, c'est-à-dire matérielle, de la paroisse relève des habitants. La fabrique, c'est le temporel de la paroisse, les biens et les revenus affectés à l'entretien d'une église paroissiale. Mais le terme désigne aussi l'organisme chargé de le gérer. Celui-ci est constitué d'une ou plusieurs personnes élues par l'assemblée des paroissiens, nommés marguilliers ou fabriciens.

La fabrique perçoit des recettes pour l'entretien de l'église et les frais de culte. Ses biens, sont considérés comme biens de l'église.

Tous les actes de la vie du chrétien se déroulent dans le cadre paroissial, non seulement ces étapes décisives que sont le baptême, le mariage et la sépulture, mais aussi tout au long de l'année avec ces temps forts de sociabilité que sont les rassemblements hebdomadaires de la population chaque dimanche, et à l'occasion des fêtes. Chaque fête comportent à la fois un aspect religieux et un aspect civil dans sa célébration. C'est d'ailleurs souvent à l'église, seul bâtiment réellement considéré comme appartenant à tous et donc dans lequel les fidèles se sentent chez eux, qu'ont  lieu les réunions de la communauté.

×