180° Anniversaire du rappel à Dieu de notre fondateur, l'abbé Theys.

 

Séminariste au collège des jésuites de Nivelles,
Ordonné prêtre en 1785, à l'âge de 30 ans,
Coadjuteur sur la paroisse de Landen,
Vicaire à Nivelles à la paroisse Notre-Dame,
Desservant au Saint-Sépulcre de Nivelles,
Vicaire à Thuin,
Coadjuteur à Huppaye et curé canonique de Jumet,
Fondateur et supérieur de la Petite église catholique romaine.

Né à Braine-l'Alleud en 1755, et fut rappelé à Dieu le 18 mars 1837 à Jumet

Yfaxvja

Ce samedi 18 mars 2017, c'est  l’anniversaire du rappel à Dieu de notre fondateur.

En ce vingt-cinquième anniversaire du rappel à Dieu de l'abbé Theys, nous voudrions tout simplement vous exhorter à lire (ou à relire) sa biographie

C’est tout d’abord une lecture très édifiante. Issu d’une famille de paysans, l'abbé Theys fut un prêtre dévoré par la volonté d'être fidèle.
En lisant l'histoire de son combat dans la persécution, vous prendrez évidemment part aux luttes que la révolution et le concordat ont engendré.
À l'heure j'écris ce texte en pensant de tout coeur à lui, je pense qu'il est heureux de voir que 200 ans plus tard, son oeuvre se maintient et est plus fervente que jamais !


Les personnes aimeront à mieux connaître l’épopée de la fondation de Petite église Romaine. Contraint de quitter son poste de curé par refus de suivre l'Église schismatique issue de la révolution et de son nouveau régime, c’est à l’âge de 48 ans que l'abbé Theys est entré dans la clandestinité pour fonder la Petite église catholique Romaine. Alors que publiquement ils proclamaient son opposition à la nouvelle Église concordataire en prêchant, allant jusqu'à même déclarer ses positions dans le bureau des Évêchés concordataires, l'abbé Theys fut rudement persécuté. Mais ce prêtre, curé de campagne, était tenace, fort dans la foi et fidèle. Il formait ses fidèles dans une maison particulière, en forêt, dans les fermes dans l’esprit de l’Église de l'ancien régime, alors qu'en face, l'église de Bonaparte le traquait et l'envoyer en prison plusieurs fois. Il récidiva et continua à se considérer comme le seul curé canonique légitime de sa paroisse, menant un véritable combat contre l'église schismatique. Il mourra dans la clandestinité sans vouloir se rallier d'aucune façon, considérant que depuis le concordat, l'Église à Rome n'était plus l'Église catholique romaine, mais une nouvelle église schismatique et apostate.


En lisant ce résumé, vous constaterez que cela dépasse l'inimaginable, comment une communauté dans cette situation de persécution, de combat pour la restauration de la véritable église Romaine, a pu survivre jusqu'à aujourd'hui ? Je donnerais une simple réponse : la fidélité, la foi et l'amour !

Certains prenaient peur devant les menaces de Rome et désiraient trouver un terrain d’entente pour se rallier. Mais, à la suite de l'abbé Theys, en tant que successeur, je ne peux abandonner sa cause et je la maintiendrais, car depuis le concile Vatican II, la situation n'a pas changé ! Les oppositions légitimes pour garder la foi et maintenir l'Église romaine traditionnelle de l'abbé Theys pendant le concordat, sont les mêmes aujourd'hui depuis le concile.

Si vous n’êtes pas fidèle de la Petite Église, et que vous lisez ces lignes, alors lisez la biographie de notre fondateur !
Il est incontestable que si la tradition, les moeurs catholiques se maintiennent encore aujourd'hui malgré l'accroissement de la liberté religieuse, de la laïcité, c’est grâce à ce modeste curé de campagne. Nous luttons pour l'amour de la Sainte Église et sa restauration....

Ses fidèles ont fait de lui un martyr et un saint.
Ne voyant que les poursuites dont il était l'objet, sans en comprendre les raisons,
ils se sont rendu compte combien il était étonnant que ce modeste curé de campagne ait pu,
à la tête d'une poignée de fidèles, tenir seul dans le combat du maintien de la vraie religion.

Deus succurrat!

Mgr Gaëtan-Marie Vianney.

Devise de l'abbé Theys :

« Veritati in Caritate – la vérité dans l'amour » .

 

N'abandonne pas ta foi, et elle te gardera; Aime-la, et elle te protégera.

 

 

×